Technologies de la CBR1000RR Fireblade

L'allure d'une moto sportive

L'âme d'un superbike

Dérouler

Logo Honda Fireblade SP.

M. Sato, Responsable en chef du développement de la CBR1000RR Fireblade SP 2017

« Son véritable objectif, où que vous la pilotiez, est de vous faire vivre une expérience hors du commun au quotidien. Sa vocation : vous procurer du plaisir à l'état pur. »

Gérez la puissance

Voici comment fonctionne le système de sélection du mode de pilotage sur la CBR1000RR Fireblade.

Gros plan du tableau de bord couleur à cristaux liquides TFT de la Honda CBR1000RR Fireblade.

Les modes de pilotage, une fois sélectionnés, sont ensuite affichés sur le tableau de bord.

Le sélecteur de puissance fonctionne via le RMSS (Riding Mode Select System, système de sélection du mode de pilotage) et offre au conducteur le choix entre 3 « caractères moteur ». Le « niveau 1 » libère l’intégralité de la puissance sur les 6 rapports. Le « niveau 2 » contrôle la puissance sur chaque rapport afin d’avoir une certaine douceur à l’accélération et au freinage. Enfin, le « niveau 3 » représente le niveau de contrôle et d’intervention le plus élevé sur la poignée des gaz. Cependant, tous les niveaux offrent la même sensation au moment de l’ouverture des gaz.

Exemples de situations dans lesquelles vous pouvez utiliser les différents modes de pilotage de la CBR1000RR : le Mode 1 - qui repose sur les réglages du « niveau 1 » - exploite toutes les performances du moteur, ce qui est parfait pour de longues virées. Le Mode 2 - qui repose sur les réglages du « niveau 2 » - s’avère le plus approprié pour la ville et les petites routes sinueuses. Enfin, le Mode 3 exploite les caractéristiques du « niveau 3 » afin de privilégier la sécurité en toutes circonstances.

Gros plan sur le sélecteur de cartographies moteur de la Honda CBR1000RR Fireblade.

Bénéficiez d'une maniabilité parfaite. Le passage d’un mode à l’autre est contrôlé par une commande placée sur la droite du commodo gauche. Juste au-dessus se trouve un bouton de type monter/descendre qui permet de choisir les informations affichées dans le mode choisi.

Priorité à la performance

Une machine puissante, ultraréactive et au son agréable.

Gros plan du moteur de la Honda Fireblade.

Sans équivalent sur une routière, le moteur est un bijou, qui conjugue l'électronique et l'ingénierie inspirées de la RC213V-S.

Au cœur de la philosophie de la Fireblade : le rapport optimal entre poids et puissance. La millésime 2017 respecte ces valeurs avec un nouveau moteur allégé de deux kilos par rapport à la version précédente de CBR1000RR. La puissance maximale est désormais de 141 kW à 13 000 tr/min pour un couple de 114 Nm à 11 000 tr/min. Le moteur génère un son brut et rauque grâce à l'échappement en titane.

Changements au programme

Le calage de distribution et la valeur des levées de soupapes ont été revus afin de répondre à l’augmentation du régime moteur et des performances. Tous les carters extérieurs ont été redessinés et fabriqués en alliage de magnésium (carter d’allumage) ou d’aluminium (carter d’embrayage) tandis que la longueur des vis, des Durits du circuit de refroidissement – et leurs colliers de serrage — a été limitée. Toutes ces optimisations contribuent à réduire le poids du moteur.

Vue de profil de la Honda Fireblade avec le nouveau silencieux d’échappement en titane.

Le nouveau silencieux d’échappement en titane permet de gagner du poids mais aussi de participer à la centralisation des masses.

Vue arrière de la Honda Fireblade.

Un sens inné du contrôle

Le système de contrôle de couple HSTC (Honda Selectable Torque Control) Honda est dérivé de la RC213V-S, comme quelques autres technologies.

S'engager dans un virage à grande vitesse et en ressortir n'a jamais procuré autant de sensations. L'unité de mesure inertielle (IMU) opère avec le système de contrôle de couple HSTC qui contrôle précisément la traction de la roue arrière via la centrale électronique d’injection FI-ECU et l’accélérateur à commande électronique TBW (Throttle By Wire). Avec la roue arrière qui ne peut glisser et la roue avant fermement collée au bitume, la Fireblade est entièrement connectée à vous et à la route.

Vue de trois quarts face de la Honda CBR100RR Fireblade avec un pilote sur circuit.

Brillance et clarté

Le style est incisif et concentré avec un éclairage à LED ultra brillant.

La gestion de l’écoulement de l’air dans la zone bombée de la bulle et des arêtes situées sur les côtés des optiques basses participe à la stabilité à haute vitesse. Son profil inimitable ne passera pas inaperçu. En position de pilotage, le pilote est ainsi placé dans un « tunnel » qui le protège du flux d’air tandis qu’en position de conduite normale, la pression de l’air est malgré tout distribuée au niveau des épaules, du dos et des flancs. Le feu arrière et les témoins à LED sont épurés et entièrement intégrés.

Gros plan de l'éclairage à LED de la Honda CBR1000RR Fireblade.

24 mm ont ainsi été gagnés sur le haut du carénage et 18 mm sur la partie médiane et les appendices qui permettent d’évacuer l’air vers l’extérieur et sous les jambes du pilote.

Gros plan sur les optiques de la Honda CBR1000RR Fireblade.

De devant ou de derrière, la CBR1000RR a l'air tout aussi rapide depuis n'importe quel angle de vue.

Équilibre et contrôle

La maniabilité de la Fireblade a évolué.

Vue de trois quarts face de la Honda CBR1000RR Fireblade.

Sous le carénage impressionnant se trouve un cadre en aluminium entièrement repensé.

Les composantes de rigidité du cadre double poutre en alliage d’aluminium coulé ont été largement redéfinies. Les parois plus fines de la structure ont permis de gagner 300 g. La boucle arrière moulée a été redessinée. Plus fine, la nouvelle structure s’avère à la fois plus rigide et plus légère (- 600 g).

Stabilité garantie

L’amortisseur de direction électronique Honda HESD (Honda Electronic Steering Damper) achève d’assurer une stabilité imperturbable avant en sortie de virage. La même attention a été portée sur la structure du bras oscillant hybride aluminium Unit Pro-Link dont l’épaisseur de chaque section a été ajustée pour un gain final de 300 g tout en conservant la rigidité transversale initiale et en accroissant la rigidité torsionnelle. Dans l'ensemble, le cadre permet d'offrir des performances et une agilité exceptionnelles.

Vue de profil en coupe de la Honda CBR1000RR Fireblade.

Le cadre est doté de finitions noires impeccables sur la Honda CBR1000RR Fireblade.

Vue arrière de la Honda CBR1000RR Fireblade avec un pilote sur piste.

Cela permet un comportement à la fois plus vif et plus stable pour une prise de virage en toute confiance pour le pilote, sans perdre en sensations.